Sous-direction de l’innovation pédagogique et collaborative

Stress climatique : la nature au secours des milieux aquatiques. 1ère partie - 26 octobre 2020

publié le 17 novembre 2020 (modifié le 26 juillet 2021)

Colloque organisé par l’iPEC en partenariat avec la Société française pour le droit de l’environnement, l’Institut de recherches sur l’évolution de la Nation et de l’Etat (IRENEE - Université de Lorraine), et avec l’appui technique de l’European rivers network (ERN).

La 2e partie de ce colloque s’est déroulée le 14 décembre 2020.

Les effets du changement climatique se font ressentir sur les milieux aquatiques ainsi que sur les activités et ouvrages associés. Ils tendent à augmenter à l’avenir les risques qui pèsent sur la biodiversité, les ressources naturelles et les activités humaines. Des effets plus ou moins catastrophiques risquent d’avoir un impact sur des secteurs tels l’administration de l’eau, la prévention de la santé, l’aménagement urbanistique, les transports, l’agriculture, la sylviculture et le tourisme.
Face à cette situation ne faudrait-il pas redonner son rôle à la nature ? Comment ? Quelles solutions pouvons-nous envisager ?

Ce colloque s’intéresse aux techniques d’aménagement du milieu fluvial et des zones alluviales basées sur la nature (effacement d’ouvrages et récupération de zones inondables, (re)constitution de paysages fluviaux et de prairies humides, …).
Les contributions insistent sur la restauration des dynamiques et fonctionnalités fluviales qui ont pour objectif de lutter contre les risques climatiques (inondations, périodes de sécheresse). Elles indiquent aussi des pistes à suivre pour surmonter les obstacles qui se présentent dans ce contexte.

Cette première demi-journée sera complétée par une seconde prévue début décembre.

Animation Alexis Pasquet-Venzac.

Interventions :

> Mot d’accueil, Axelle Barrau, sous directrice de l’innovation pédagogique et collaborative, ministère de la Transition écologique


> Communication introductive, Jochen Sohnle, professeur de droit public à l’université de Lorraine, chercheur à l’IRENEE, président de la Société française pour le droit de l’environnement (section Est), responsable scientifique du colloque


Présentations et cadrage des sujets et démarches
> Claire-Cécile Garnier, DGALN - Direction de l’eau et de la biodiversité, ministère de la Transition écologique


> Sarah Voirin, chargée de mission ONERC, ministère de la Transition écologique


> Roxane Marchal, analyste des Risques Cat à la Caisse centrale de réassurance (CCR). Exemples européens de mise en oeuvre et d’évaluation de solutions fondées sur la nature : le programme NAIAD


> Joana Guerrin, chargée de recherches INRAE en Science politique - Les solutions fondées sur la nature pour les risques liés à l’eau : quel éclairage des sciences sociales ?


Voir le film "La nature au secours des milieux aquatiques" (IPEC- 2020)